Culturethèque’istä löytyy muun muassa Delphine de Viganin ja Jean d’Ormessonin viimeisimmat teokset. Alla muutamia esimerkkiä Culturethèque’in e-kirjoista. Palveluun saa tunnukset, kun liittyy Ranskan instituutin kirjaston jäseneksi (ks. ohjeet http://www.france.fi/category/helsinki-fi/kirjasto/e-kirjasto/ ).


LES LOYAUTÉS

2018 DELPHINE DE VIGAN

«  J’ai pensé que le gamin était maltraité, j’y ai pensé très vite, peut-être pas les premiers jours mais pas longtemps après la rentrée, c’était quelque chose dans sa façon se tenir, de se soustraire au regard, je connais ça, je connais ça par cœur, une manière de se fondre dans le décor, de se laisser traverser par la lumière. Sauf qu’avec moi, ça ne marche pas.»Théo, enfant du divorce, entraîne son ami Mathis sur des terrains dangereux. Hélène, professeur de collège à l’enfance violentée, s’inquiète pour Théo  : serait-il en danger dans sa famille ? Quant à Cécile, la mère de Mathis, elle voit son équilibre familial vaciller, au moment où elle aurait besoin de soutien pour protéger son fils. Les loyautés sont autant de liens invisibles qui relient et enchaînent ces quatre personnages.


ET MOI, JE VIS TOUJOURS

2018 JEAN D’ORMESSON,

Il n’y a qu’un seul roman – et nous en sommes à la fois les auteurs et les personnages : l’Histoire. Tout le reste est imitation, copie, fragments épars, balbutiements. C’est l’Histoire que revisite ce roman-monde où, tantôt homme, tantôt femme, le narrateur vole d’époque en époque et ressuscite sous nos yeux l’aventure des hommes et leurs grandes découvertes. Vivant de cueillette et de chasse dans une nature encore vierge, il parvient, après des millénaires de marche, sur les bords du Nil où se développent l’agriculture et l’écriture. Tour à tour africain, sumérien, troyen, ami d’Achille et d’Ulysse, citoyen romain, juif errant, il salue l’invention de l’imprimerie, la découverte du Nouveau Monde, la Révolution de 1789, les progrès de la science. Marin, servante dans une taverne sur la montagne Sainte-Geneviève, valet d’un grand peintre ou d’un astronome, maîtresse d’un empereur, il est chez lui à Jérusalem, à Byzance, à Venise, à New York. Cette vaste entreprise d’exploration et d’admiration finit par dessiner en creux, avec ironie et gaieté, une sorte d’autobiographie intellectuelle de l’auteur.


CELUI QUI COMPTAIT ÊTRE HEUREUX LONGTEMPS

2018 IRINA TEODORESCU

Dans les premiers jours de la vie de Bo, il y a des bombes, une cigarette qui part en fumée, une société totalitaire qui s’installe. Bo grandit, aime la musique, les mathématiques, ses amis, une femme, une autre. Il bricole les ondes et les transistors, invente une télécommande et un réveil-cafetière-tourne-disque. Pour sauver son fils, Bo doit quitter le pays. Alors les autorités proposent un marché : devenir leur agent pour partir. Comment assumer son choix, quel qu’il soit ?


TROIS JOURS CHEZ MA TANTE

2017 YVES RAVEY

Après vingt ans d’absence, Marcello Martini est convoqué par sa tante, une vieille dame fortunée qui finit ses jours dans une maison de retraite médicalisée, en ayant gardé toute sa tête. Elle lui fait savoir qu’elle met fin à son virement mensuel et envisage de le déshériter. Une discussion s’engage entre eux et ça démarre très fort.


L’HOMME SPATIAL. LA CONSTRUCTION SOCIALE DE L’ESPACE HUMAIN

2016 MICHEL LUSSAULT

Qu’y a-t-il de commun entre le tsunami du 26 décembre 2004 qui ravagea les littoraux d’Asie du Sud, la diffusion du virus du SRAS, en 2003, la promotion de l’image d’une ville, des contestations locales pour empêcher l’implantation d’un incinérateur, un micro-conflit entre deux individus assis en face à face, la volonté d’un élu de changer le nom de la région qu’il dirige, et la candidature malheureuse de Paris aux Jeux Olympiques de 2012 ? D’être des phénomènes sociaux et des phénomènes spatiaux. Et de n’être pleinement compréhensibles que si l’on n’occulte pas cette dimension spatiale. Alors que l’existence des êtres humains, à chaque instant, est spatiale, alors que la mondialisation se manifeste et s’exprime au jour le jour par des phénomènes spatiaux spectaculaires, abondamment médiatisés, il est curieux de constater que l’espace reste un point aveugle de nos réflexions sur les sociétés. Ce livre tente de pallier cet oubli. Il propose au lecteur un mode d’emploi de l’espace humain (notamment urbain) et s’efforce de dégager les implications politiques et sociales d’une telle approche. Michel Lussault, géographe, est professeur à l’université François-Rabelais de Tours. Il travaille depuis la fin des années 1980 sur la relation des individus à leurs espaces de vie. Il a notamment publié (avec Jacques Lévy) le Dictionnaire de la géographie et de l’espace des sociétés (Belin, 2003).


L’AMOUR DE LA FRANCE EXPLIQUÉ À MON FILS

2016 MAX GALLO

Peut-on aujourd’hui, sans chauvinisme et sans être tourné vers le passé, parler de l’amour de la France ? Peut-on évoquer la passion qu’a suscitée, tout au long de son histoire, cette nation, porteuse des grands idéaux universalistes ? Et montrer qu’à l’heure de l’Europe et de la mondialisation cet amour a encore un sens ? Max Gallo le croit et veut faire partager à un jeune Français, son propre fils, l’amour de son pays. Il raconte. Il dialogue. Il prouve que c’est en s’aimant elle-même que la France peut le mieux s’ouvrir au monde.


CHIENS ET CHATS, SOUS LA LOUPE DES SCIENTIFIQUES

2015 ANTONIO FISCHETTI, SÉBASTIEN MOURRAIN

Que signifient les aboiements d’un chien ? Et pourquoi remue-t-il la queue à gauche plutôt qu’à droite ? À quoi servent les moustaches du chat ? Peut-on le caresser à rebrousse-poil ? Cet album documentaire illustré nous fait entrer dans l’univers de ces animaux familiers et explore toutes les facettes de leur comportement.


ASTRA ET LES GÂTEAUX DE L’ESPACE

PHILIP REEVE 2014

Astra et sa famille voyagent dans l’espace en direction de leur nouvelle planète quand leur vaisseau est envahi par une horde de gâteaux carnivores. Astra et son ami robot, Pilbeam, parviendront-ils à les arrêter avant qu’ils ne détruisent le vaisseau ? Après tout, ce sont les humains qui sont sensés manger les gâteaux, et non le contraire ! Un univers inimitable, plein de douceur et de merveilleux ; des illustrations fantaisistes en bichromie ; un duo d’auteurs unique en son genre !