Perjantai 27.9.2019 klo 17, Ranskan instituutti (Yrjönkatu 36)

Ranskan instituutti osallistuu tänäkin vuonna Euroopan laajuiseen Tutkijoiden yö -tiedetapahtumaan, jonka teemana ovat jäljet, jotka tiede jättää yhteiskuntaan ja maailmaan.

Vuonna 2005 Marie Skolodowska-Curie -toimien aloitteesta perustettu eurooppalainen Tutkijoiden yö on tieteelliseen, tekniseen ja teolliseen kulttuuriin keskittyvä ilmainen ja kaikille avoin tapahtuma, joka järjestetään samana päivänä 200 kaupungissa ympäri Eurooppaa. Yleisöllä on ainutlaatuinen tilaisuus tavata tutkijoita kaikille osoitetuissa tapahtumissa, joissa löytämisen ilo on keskeinen. Yhden illan aikana sinulla on mahdollisuus tutustua nykyajan tutkimukseen! Lue lisää ohjelmasta eri paikkakunnilla: https://www.tutkijoidenyo.fi/ohjelma/

Ranskan instituutti järjestää ranskankielisen Café scientifique -keskustelutilaisuuden ajankohtaisesta aiheesta La dégradation des nano et micro-plastiques dans l’environnement*. Tule keskustelemaan ja vaihtamaan ajatuksia haitallisesta ja ympäristöä kuormittavasta mikro- ja nanomuovista puhujavieraidemme Monica Passanantin ja Angelica Biancon kanssa pe 27.9. klo 17 Ranskan instituutille (Yrjönkatu 36).

Tapahtuma on ilmainen, mutta paikkoja on rajoitetusti. Pyydämmekin ystävällisesti ilmoittautumaan mahdollisimman pian: https://www.eventbrite.co.uk/e/cafe-scientifique-le-2792019-tickets-72502903135


*Sur terre comme sur mer, pratiquement plus aucune zone du globe n’échappe à la prolifération des résidus de déchets plastiques. Si les macroplastiques, avec dimensions supérieurs au millimètre, sont visibles à l’œil nu, deux autres catégories de plastiques sont plus insidieuses: le microplastiques, de dimensions entre 1 millième de millimètre (1 µm) et 5 millimètres, et les nanoplastiques, inferieures au micromètre.

Ces particules ont été récemment trouvées dans la neige sur les Alpes, dans la glace en Arctique mais aussi dans l’air qu’on respire. Peu d’études se focalisent sur l’identification et la transformation de ces micropolluants dans l’air et dans l’eau et peu d’informations sont disponibles sur leur potentielle toxicité.

Les enjeux sont énormes et le travail des chercheurs sur cette thématique vient seulement de commencer.

La question est une seule: quel est l’impact des micro et nanoplastiques sur notre planète?


Monica Passananti

Chercheuse á l’Université de Helsinki et à l’Université de Turin en Italie, elle a soutenu sa thèse de doctorat á l’Université de Naples Federico II sur la photodegradation des polluants dans les eaux de surface. Elle á continue sa recherche sur la chimie de l’environnement en France á Clermont-Ferrand (Université Blaise Pascal), à Lyon au CNRS, et après á l’Université de Helsinki. Ici elle á développé sa thématique de recherche sur la réactivité de micro- et nano-plastiques dans l’environnement.


Angelica Bianco

Après ses études en Italie, elle a poursuivi avec un doctorat et un postdoctoral (2013-2019) sur la caractérisation et la réactivité du milieu nuageux à l’Université Clermont-Auvergne. Depuis l’identification des microplastiques dans l’aérosol atmosphérique, elle s’intéresse à la transformation de ces polluants dans l’eau et a l’interface air eau.