horaires programme salles
9h30-10h Café d’accueil
10h-10h15 Introduction de la journée par Thérèse Almén, présidente de l’APFF et Marie-Laure LIONS, attachée de coopération pour le français (présentation du concours IF PROFS)
10h15-11h15 Conférence Mme Karine Bourgeix, directrice de l’école Jules Verne :

École et société en France : une histoire passionnelle

 

11h20 à 12h20 Eva Havu, (directrice de recherche, Université de Helsinki) :

 

La recherche en linguistique et son utilité pour l’enseignement du FLE

 

12h20 à 13h30 Déjeuner à l’extérieur à ses propres frais

 

13h30 à 14h30 Tuuli Holttinen (doctorante en philologie française, Université de Helsinki) :

 

Les requêtes en finnois, en francais et en FLE

 

14h30-15h15  

Assemblée Générale de l’APFF

 

15h15-16h À choisir :

Atelier I (en finnois) :

Le bac numérique

 

Atelier II (en finnois ou en français) :

L’évaluation dans le nouveau programme scolaire

 

16h Conclusion et pot de clôture

Frais d’inscriptions 30 euros. Inscriptions au plus tard le 8 novembre à

 

Résumés des interventions

 

Karine Bourgeix – École et société en France : une histoire passionnelle

L’Ecole en France est une institution, le symbole de la République et de ses valeurs. Elle est pour tous les Français une source infinie de débats, de discussions passionnées et passionnelles. En tant qu’enseignant, on a souvent l’impression que tous les parents d’élèves sont des experts de l’école… Après avoir présenté l’histoire chargée de l’Ecole française, mis en perspective les systèmes éducatifs français et finlandais, évoqué les défis actuels de l’enseignement en France, nous prendrons le temps de partager nos expériences et points de vue.

 

Eva Havu – La recherche en linguistique et son utilité pour l’enseignement du FLE

Les recherches des universitaires sont souvent vues comme traitant de sujets abstraits et très pointus, peu utiles pour le monde scolaire. C’est peut-être vrai si on ne fait que suivre le manuel, mais chaque enseignant s’est certainement posé des questions sur certaines structures ou il a dû répondre à des questions « pénibles » : pourquoi dit-on ceci et pas cela ? Est-ce toujours faux, etc. ? Pendant toute ma carrière à l’Université de Helsinki et à la Sorbonne Nouvelle, j’ai travaillé sur des questions qui ont surgi lors de l’enseignement : le système verbal, les constructions polyfonctionnelles, les questions contrastives… En plus de présenter le côté pratique de certaines de mes recherches, je parlerai de la recherche faite actuellement dans la section de philologie française de l’Université de Helsinki, en réfléchissant à son utilité pour le FLE.

 

Tuuli Holttinen – Les requêtes en finnois, en francais et en FLE

Les requêtes (p. ex. « Je voudrais un café, s’il vous plaît », « Est-ce que tu peux me passer du sel ? ») sont couramment utilisées dans la vie quotidienne : elles sont employées, par exemple, pour faire les courses, pour négocier ou encore pour demander de l’aide à la maison et au travail. Les formulations de requête typiques varient pourtant d’une langue, d’une culture et d’une situation à l’autre, ce qui peut poser des problèmes pour les apprenants de langues étrangères.

Dans cette intervention, je comparerai les requêtes en finnois et en français et avec celles formulées par différents niveaux d’étudiants en FLE pour traiter par la suite l’importance de compétences pragmatiques en général. Les données font partie d’une thèse de doctorat en préparation.