Du 11 janvier au 31 mars 2018, le photographe français Jérôme Auzeray expose neliöt, une double série de photographies, à l’Institut français.

L’Institut français vous invite chaleureusement au vernissage de l’exposition jeudi 11 janvier à partir de 18h à l’Institut français (Yrjönkatu 36). Cet événement est gratuit, mais les places sont limitées. Merci de réserver la vôtre en écrivant à institut@france.fi.

«Que deviennent les œuvres humaines lorsqu’à la fuite des jours leurs créateurs les désertent, les délivrant de l’homme en les livrant à elles-mêmes ? Que se passe-t-il lorsque l’environnement inerte à nos yeux reprend possession de l’espace pour vivre par lui-même à la tombée des nuits ? Donner à voir les subtilités de lieux dont tout personnage est absent, en révéler les richesses, la beauté, les lumières afin de restituer les sensations d’un promeneur décorporé au milieu de scènes figées dans un temps qui semble suspendu ou ralenti, voilà le fil conducteur de cette double série d’images.

Par son approche à la fois architecturale et naturaliste, la série Neliöt entend focaliser les attentions sur les constructions humaines dans leurs détails les plus graphiques, dont la beauté parfois agressive des lignes et des angles contraste avec –et se confronte à- la nature environnante tellement apaisante dans ses charmes intemporels.

Le parti-pris du format carré n’est pas ici anodin : plus qu’un simple fil rouge technique, il impose une vision différente lors de la composition de l’image et recentre littéralement l’attention du visiteur sur le sujet capturé.

[…]

La série « neliöt » ne prétend pas montrer le réel. Toute interprétation est par nature surréaliste. La photographie n’y fait pas exception. Elle donne à voir des fragments d’une vérité subjective révolue, des carrés en gris ou en couleurs d’un présent éprouvé en solitaire, d’expériences déterminées par la présence d’un œil prolongé par un procédé technique prothétique qui lui fait interface, d’une caméra au milieu de scènes par essence non reproductibles. »

Jérôme Auzeray was born and raised in France. After graduating from Paris University with BS and MS degrees in computer science, Information science and new media communication, he taught at several Universities, private Institutes and Schools of Art. Also a musician, lyricist and writer, he was an active participant in the buzzing new Parisian multimedia creative scene in the mid 1990s before focusing on design and manufacturing of hybrid electric guitars. Jerome moved to Finland in 2009 and started using a DSLR camera to photograph Sunila and its citizens on June 2012. Since he moved to Finland, he has photographically captured Finnish landscapes, people and city streets before discovering that what truly drives him is to document the vestiges of human activities, evidence of human presence more than the human presence itself. Parallel to this he has recently launched a short-movie project about social disappearance.

Opening words by director of the Institut français Jeannette Bougrab, with Jérôme Auzeray
Opening words by director of the Institut français Jeannette Bougrab, with Jérôme Auzeray
Left to right: Mrs Marie Le Feron de Longcamp; H.E. Serge Tomasi, Ambassador of France in Finland; H.E. Przemyslaw Grudzinski, ambassador of Poland in Finland
Jérôme Auzeray with a former ambassador of Finland; H.E. Bonny Haufiku, ambassador of Namibia in Finland (far right)
Jeannette Bougrab, director of the Institut français, with Mr. Oleg G. Ivanov, counsellor to the ambassador of Russia
Jeannette Bougrab, director of the Institut français, with H.E. Thierry Roca-Rey Deladrier, ambassador of Peru in Finland