13.6.-17.6.2018

La 33e édition du Festival du soleil de minuit a lieu du 13 au 17 juin à Sodankylä, Laponie. Cet événement culte, créé par les frères Kaurismäki et Peter von Bagh, accueille cette année les réalisateurs Barbet Schroeder et Olivier Assayas, l’actrice Bulle Ogier et programme une trentaine de films français.

Barbet Schroeder (1941) est né à Téhéran mais a étudié la réalisation à Paris. Il commence sa carrière aux côtés de Jacques Rivette et Jean-Luc Godard. Son premier long-métrage More, réalisé en pleine mouvance hippie est un des premiers films à traiter de l’addiction aux drogues dures. Dans les années 80, Schroeder entame une carrière hollywoodienne. Son film le plus connu est probablement Barfly (1987), inspiré de la vie de Charles Bukowski et avec Mickey Rourke. Single White Female (1992) est un thriller érotique sur les peurs et traumatismes de la psyché humaine. Reversal of fortune est nominé aux Oscars en 1990 et Jeremy Iron remporte l’Oscar du rôle principal masculin. Idi Amin Dada est en 1974 le premier volet de sa trilogie du mal, trilogie qui se termine en 2017 avec le Vénérable W.

Barbet Schroeder vient à Sodankylä accompagné de sa femme l’actrice Bulle Ogier (1939). La carrière d’Ogier commence en 1971 avec la comédie absurde le Charme discret de la bourgeoisie de Luis Buñuel. Elle apparaît la même année dans la Salamandre, une tragie-comédie autour d’un triangle amoureux. En 1976, elle est dirigé par son mari dans Maîtresse une œuvre explorant le sado-masochisme avec Gérard Depardieu.

Films français au programme :

Maîtresse, Barbet Schroeder, 1976
Au coeur de mensonge, Claude Chabrolm,  1999
Duelle (une quarantaine), Jacques Rivette, 1976
Le Pont Du Nord, Jacques Rivette, 1982
Une saison en France,  Mahamat-Saleh Haroun , 2017
Mes provinciales, Jean-Paul Civeyrac,  2018
L’amant d’un jour, Philippe Garrel, 2017
Jusqu’à la garde, Xavier Legrand, 2017
L’empire de la perfection, Julien Farault, 2018
Becoming Cary Grant, Mark Kidel, 2017
Zero de conduite, Jean Vigo, 1933
A propos de Nice, Jean Vigo
L’Atalante, Jean Vigo, 1934
Les tournesols colorés, Rose Lowder, 1983
Substitute, Fred Poulet, Vikash Dhorasoo 2006
Le vénérable W, Barbet Schroeder, 2017
Idi Amin Dada, Barbet Schroeder, 1974
More, Barbet Schroeder, 1969
La salamandre, Alain Tanner, 1971
Dans la ville de Sylvia, José Luis Guerín, 2007
Un homme qui crie, Mahamat-Saleh Haroun, 2010
Dry Season, Daratt Mahamat-Saleh Haroun, 2006
Bye Bye Africa, Mahamat-Saleh Haroun, 1999
La nuit où j’ai nagé, Kohei Igarashi, Damien Manivel, 2017
Foxtrot, Samuel Maoz ,2017
Storie di ordinaria follia, Marco Ferreri, 1981
Le petit prince, Mark Osborne, 2015
Zidane : un portrait du 21e siècle, Douglas Gordon, Philippe Parreno, 2006
Söndagsbarn, Daniel Bergman, 1992

Plus d’informations : https://msfilmfestival.fi/