12.11.-21.12.2018
Vernissage le 12 novembre à 17 h 30
Entrée libre sur réservation ici

« Décembre 2012, je découvre une trentaine de cartes postales d’un autre temps. Elles ont été écrites par Oscar, mon arrière grand-oncle alors qu’il combattait pendant la guerre de 14-18, et envoyées à sa sœur, mon arrière-grand-mère. Il y relate son ennui, son inquiétude et sa vie dans les tranchées, celle d’un poilu ordinaire qui parle de choses ordinaires dans une situation extraordinaire. » Clément Beraud

Cette exposition conçue par l’artiste Clément Beraud à partir de ses archives de famille, présente une vingtaine de cartes postales originales accompagnées d’une série de photographies argentiques prises aujourd’hui sur les lieux des affrontements.

Oscar avait 19 ans lorsqu’il fut appelé en 1915. Alors qu’il s’apprête à partir au front il écrit simplement à ses parents : « je ne me fais pas de bile, faites donc comme moi. »

Avec son bataillon, il fera l’Artois, la Somme, Verdun.

En France, la Grande Guerre cause la perte de 1 393 000 de soldats (1/5 des hommes de moins de 50 ans). Elle laisse 5,5 millions de blessés, 1 117 000 d’invalides, près de 600 000 veuves de guerre et 986 000 orphelins.

Oscar reviendra du front avec pour « seules blessures »une plaie au crâne, une entaille au bras gauche, un doigt en moins et l’esprit traumatisé. Il ne parlera jamais de son expérience des tranchées à sa famille.

A l’occasion du centenaire de l’Armistice, cette exposition nous rappelle qu’il y a 100 ans, la jeunesse européenne menait dans les campagnes du nord de la France et dans le reste du monde un combat à mort.

Clément Beraud (1988)
Vit et travaille entre Helsinki et Paris.
European Bachelor of photography, en 2011, photographe et videaste indépendant.
Son travail se porte sur l’interaction homme/nature et la mécanisation de nos comportements.
En 2017, il crée Äkkisyvä, collaboration artistique avec Minna Nurmi.
Clément Béraud est également rédacteur au sein de l’équipe Format Court, magazine en ligne dédié au court-métrage.

Crédits : © Clément Beraud – tiré du projet « Oscar »