PORTRAIT DE SIMONE DE BEAUVOIR
8.3. –  18 h  – Plevna
Alice Schwarzer
 | France 1974 | Documentary | 44 min
Simone de Beauvoir s’entretient avec Alice Schwarzer, féministe allemande, fondatrice du journal féministe EMMA et auteur de plusieurs livres sur Simone de Beauvoir.
Dans un studio du quartier Montparnasse,Simone de Beauvoir nous fait découvrir sa collection de bibelots des quatre coins du monde, ses disques et ses livres qui traduits dans de nombreuses langues. On la voit également en compagnie de Sartre à Rome. S’amorce une discussion entre les deux femmes sur leur vie amoureuse, l’émancipation féminine, le masculin. Alice Schwarzer pratique un interview au ton direct et teinté parfois d’humour. Simone de Beauvoir évoque son enfance, sa jeunesse et son désir très jeune d’affronter tous les dangers, de ne pas avoir peur. Engagement politique, activisme féministe, travail d’écrivain et de philosophe, vie quotidienne s’entrecroisent pour dresser le portrait de Simone Beauvoir qui en acceptant une caméra quotidienne, veut se faire connaître de son public, lever des ambiguïtés et poursuivre en images son projet d’écriture.
Entrée libre
En savoir plus


WIFT 1

7.3. –  14:00 – Plevna – entrée libre

9.3. – 15:00 – Hällä – entrée libre

Eng, fr | 110 min


S.C.U.M. MANIFESTO 1967

| 7.3. THU/TO 14:00 | PLEVNA 6 | Free / Ilmainen

| 9.3. SAT/LA 15:00 | HÄLLÄ | Free / Ilmainen

Roussopoulos Carole, Seyrig Delphine | France 1976 | Experimental, Fiction | 28 min

Delphine Seyrig, livre en main, fait face à la réalisatrice Carole Roussopolous qui tape le texte sur une la machine à écrire. En arrière plan au centre, un téléviseur diffuse en direct des images du journal télévisé du jour sans le son. Delphine Seyrig commence la lecture du « S.C.U.M Manifesto », Carole Roussopoulos tape le texte à la machine à écrire. Le bruit des touches de la machine, du retour chariot et la voix se superposent, créant un son omniprésent qui rythme la découverte du texte. Les premières phrases proclament « Le mâle est un accident génétique, une femme incomplète, un avortement ambulant. Etre mâle, c’est être déficient… »

FHAR (HOMOSEXUAL FRONT FOR REVOLUTIONARY ACTION)

Carole Roussopoulos | France 1971 | Documentary | 27 min

Demonstration by FHAR, the Homosexual Revolutionary Action Front, the 1st of May 1971. People discuss at the University of Vincennes and show a common determination to break prejudice and open minds. They refuse to hide anymore, and talk about this revolution of desire.

LE F.H.A.R. (FRONT HOMOSEXUEL D’ACTION RÉVOLUTIONNAIRE)

1971. En quelques mois, Carole Roussopoulos filme l’émergence joyeuse et totalement subversive du mouvement homosexuel dans le champ politique français : de l’insertion « sans invitation » du groupe de militants dans les rangs du défilé syndical du 1er mai aux « AG » fiévreuses qui suivirent et où s’exprima, pour la première fois, une volonté collective de casser les préjugés et d’ouvrir les esprits sur un sujet jusqu’alors tabou.

En savoir plus