19.8.-2.9.2018

Pour célébrer les 50 ans du Helsinki Festival, KAVI propose un cycle 1968, année qui a laissé des traces profondes dans l’histoire du cinéma.

Citizen Langlois d’Edgardo Cozarinsky (1995) revient sur « l’affaire Langlois » un scandale explosif qui agita Paris et la France au mois de février 1968. Henri Langlois fondateur de la Cinémathèque française, « dragon veillant sur nos trésors » (Cocteau) est à l’époque démis de ses fonctions par le gouvernement français. Le limogeage provoque un mouvement de protestation immense dans le milieu du cinéma français et international. Langlois est soutenu notamment par Charles Chaplin, Stanley Kubrick, Orson Welles, Luis Buñuel, et en France, avec François Truffaut, Jean-Pierre Léaud, Claude Jade, Alain Resnais, Jean-Luc Godard, Jean Marais. La révolte touche également la jeunesse estudiantine de la capitale.

Le gouvernement fait finalement marche arrière en avril 1968 avant d’être lui-même dissout en juin de la même année suite aux événements du mois de mai.

Le Fond de l’air est rouge de Chris Marker est un bilan brillant des idéologies radicales de 1968 et de la déception dans le réalisme socialiste

Jonas qui aura 20 ans en l’an 2000 (1976) co-production franco-suisse d’Alain Tanner est un tableau de la société suisse au lendemain des bouleversements de 1968.

Citizen Langlois, Egdardo Cozarinsky, 1995
26.8.2018 – 15h05

Le Fond de l’air est rouge, Chris Marker, 1977
1.9. 16.00

Jonas qui aura 20 ans en l’an 2000, Alain Tanner, 1976
29.8.2018  20.30
31.8. – 18.35

Programmation complète du cycle 68 ici