Du 13 mai au 29 juillet

Le cinéma français a longtemps manqué d’un style comique propre, jusqu’à Jour de fête de Jacques Tati, une réussite inattendue, confirmée cinq ans plus tard par Les vacances de Monsieur Hulot, une œuvre comique mondialement importante qui est aussi un événement du cinéma parlant. Tati crée un univers et surtout un personnage qui est comme l’incarnation métaphysique du désordre. Il semble inachevé, ne pas exister tout à fait, être cause de toutes les catastrophes en n’agissant jamais selon les règles, au nom de la tendresse et de la liberté. Andrè Bazin

Orion et KAVI montrent cet été les six chefs d’œuvre du réalisateur.

Jour de fête, 1949
13.05.2018 16.00

Les Vacances de Monsieur Hulot, 1953
27.05.2018 16.00

Mon oncle, 1958
10.06.2018 16.00

Playtime, 1967
15.07.2018 18.00

Trafic, 1971
22.07.2018 18.00

Parade, 1974
29.07.2018 18.00