Une exposition des œuvres du photographe français Jacques Henri Lartigue se tiendra au Musée d’art de Turku (Turun taidemuseo) du 5 juin au 20 septembre prochain. L’exposition se concentre sur les photos prises durant les séjours sur la Côte d’Azur du photographe entre les années 20 et 50. L’occasion de découvrir les évolutions d’une des régions les plus emblématiques de France.

Jacques-Henri Lartigue naît le 13 juin 1894 à Courbevoie. Son père lui offre dès l’âge de sept ans son premier appareil photographique qu’il utilise instinctivement. Il entreprend d’écrire son « journal » qu’il continuera toute sa vie.

C’est à  69 ans, que Jacques Henri Lartigue (1894-1986) expose pour la première fois quelques-uns des nombreux clichés qu’il a réalisés au cours de sa vie. Nous sommes en 1963, au MoMA, à New York. La même année, le magazine Life lui consacre un portfolio. Ce numéro annonçant la mort du président John Fitzgerald Kennedy fait le tour du monde. A son plus total étonnement, Lartigue devient du jour au lendemain l’un des grands noms de la photographie du XXe siècle. En France, il est également connu pour avoir pris le portrait officiel du président Valery Giscard d’Estaing en 1974.

En plus de l’exposition des œuvres de Jacques Henri Lartigue, le Musée d’art de Turku présente également une œuvres des artistes français Dominique Gonzalez-Foerster et Tristan Bera. Leur court-métrage, intitulé « Belle comme le jour » (2012), sera exposé dans la salle Pimiö du 5 juin au 20 septembre.

Pour plus d’information : www.turuntaidemuseo.fi