À l’approche de Noël, nous vous dévoilons tous les secrets de fabrication de la bûche de Noël, dessert traditionnellement servi le 24 au soir ou le 25 décembre en journée en France. À l’origine de cette pâtisserie, une coutume ancienne, datant du XIIè siècle, voulait que la veille de la Noël, chaque famille brûle dans l’âtre de la cheminée une grosse bûche en bois appelée « bûche de Noël » après la messe. Selon les régions, elle pouvait être saupoudrée de sel, de vin ou d’huile, et des prières étaient dites à cette occasion afin de protéger la maison du mauvais sort. Avec l’invention des technologies modernes en matière de chauffage, cette tradition prit fin et on la remplaça par la décoration d’une petite bûche en bois posée sur la table de Noël. C’est au XIXè siècle qu’une pâtisserie connue sous ce même nom fait son entrée dans la gastronomie française.

Vous découvrirez sa recette sur l’article que lui a dédié le Helsingin Sanomat que vous pouvez retrouver ici.

IMG_0084     IMG_0077