La réputation internationale d’Antoine de Saint-Exupéry n’est plus à faire : son conte Le Petit Prince, deuxième ouvrage le plus traduit après la Bible, est en effet traduit dans plus de 300 langues. Né en 1900, et disparu dans la Méditerranée en 1944, Saint-Exupéry était aviateur et romancier.

Son premier roman, Courrier sud, paru en 1929 en France, est enfin traduit en finnois par Pertti Jokinen, et publié par les éditions Koala sous le titre de Postilento etelään. L’ouvrage se fonde sur les expériences personnelles de l’auteur, qui a été l’un des pionniers de l’Aéropostale aux débuts du siècle dernier. Il décrit le quotidien de l’aviateur Jacques Bernis, sa solitude de pilote dans le ciel sombre et froid, mais c’est aussi une belle et difficile histoire d’amour avec Geneviève, marquée par la difficulté à parfaitement comprendre la vie de l’autre.

Terre des Hommes et Vol de nuit avaient déjà été traduits en finnois, romans dans lesquels il raconte plus en détail les dangers encourus par les aviateurs. Si ce sont bien des héros, c’est avant tout par la fragilité de leur humanité qu’ils sont caractérisés.