L’écrivain Anna Gavalda est aussi populaire en Finlande. La traduction finnoise de son livre Fendre l’armure va paraître en février sous le titre Lohikäärmetatuointi ja muita pintanaarmuja. C’est un recueil de nouvelles qui relatent les pertes et la solitude, mais aussi l’espoir. Les critiques ont apprécié la diversité des personnages de ces nouvelles.