Dans L’horloge de l’Apocalypse (éd. PKJ.), Lorris Murail braque un projecteur sur l’état du monde, un état pas vraiment agréable à regarder, puisque la violence sous toutes ses formes y impose ses lois. L’auteur s’adresse avant tout à la jeunesse qui héritera de ce monde… Parce que nous avons encore le temps et les moyens de briser cette insidieuse dystopie. (Jeremy Barraud, Librairie Sorcière Chantepages) – Le livre peut être emprunté dans notre médiathèque.