Fabien, enseignant à l’Institut Français de Finlande et animateur d’un groupe de littérature, recommande un roman de notre médiathèque :

« Je recommande Opium de Maxence Fermine (Albin Michel 2002, 187 pages). Ce petit livre est le récit de découverte de la route du thé par Charles Stowe au XIXe siècle. Il vous fera voyager et rêver en peu de pages. Les romans courts de Fermine sont comme des contes poétiques. Opium, Neige (Lumi) ou L’Apiculteur sont des récits d’aventures en hommage aux explorateurs. On part pour le miel, pour le thé ou pour la poésie. On découvre l’amour et les couleurs de la vie. En chemin, on rencontre Rimbaud (L’Apiculteur), Vang Gogh (L’Apiculteur), Soseki (Neige), et on traverse l’Afrique (L’Apiculteur), le Japon (Neige) ou la Chine (Opium). Fermine aime les aventuriers qui suivent leur rêve et vivent leur passion malgré les dangers. D’après lui, ils vivent sans doute la « vraie vie » : une vie poétique. A lire. » Vous trouverez Opium ainsi que deux autres ouvrages de Maxence Fermine, L’Apiculteur et la traduction finnoise de Neige « Lumi », à la médiathèque.