Le monde à portée de main (Gallimard) s’attache à la technique du trompe-l’oeil, en privilégiant le destin d’un personnage, Paula Karst, et son itinéraire d’apprentissage. Nous la découvrons au sortir de l’adolescence, alors qu’elle intègre en 2007 le fameux Institut supérieur de peinture à Bruxelles. C’est un roman hypnotisant sur la fiction et les manières de « braquer le réel ». Avec cet ouvrage, la romancière signe son grand retour après Réparer les vivants. (Le Monde)

Retrouvez cet ouvrage sur Culturethèque (www.culturetheque.com, plateforme accessible aux abonnés de notre médiathèque). D’autres livres de l’auteur peuvent également être empruntés à l’Institut franҫais.