170 élèves originaires de 25 pays différents ont pris part à la 1ère édition du concours ”Génération bilingue” organisé par l’Institut français. Ils ont dû réaliser une vidéo ou une carte postale sonore sur le thème ”être élève en section bilingue”. 

Au total 8 lauréats ont été sélectionnés pour participer à un séjour en France dans le cadre de la 2ème édition du programme de mobilité ”Génération bilingue 2014” qui a accueilli en tout 60 élèves du monde entier du 12 au 23 Juillet 2014.

Le voyage, les frais d’hébergement, de restauration, de transport en France et des visites culturelles ont été entièrement pris en charge par l’Institut français. 

Durant leur séjour, les lauréats ont pu de voyager en France et partir à la découverte de la culture et du patrimoine français : visite de Vichy, découverte de l’Auvergne, visite du château de Chambord, visite du musée du Louvre ou encore promenade en bateau mouche à Paris. Ils ont également participé à de nombreux ateliers pédagogiques et soirées thématiques. 

Pour la Finlande c’est Julia Pohjokallio, une jeune élève en 11ème année du lycée Franco-finlandais de Helsinki, qui a participer à ce voyage.  Voici un aperçu de ses aventures en France !

 

« Jusqu’ici les journées ont été très occupées. On a tous les jours un atelier pédagogique au Cavilam, qui est un établissement privé d’enseignement supérieur de la langue française, qui se situe à Vichy. Pendant l’ atelier pédagogique on discute et on apprend du vocabulaire sur les monuments qu’on va visiter. Ces sont par exemple le volcan et les cathedrales (…) J’aime bien les cours! (…) On s’entend tous très bien ensemble et on dirait qu’on a une nouvelle famille international ici.« 

 

IMG_0537IMG_0372

 

 

« En tout il me reste un très bon sentiment du séjour, et je dirais que c’était une expérience magnifique et unique. On ne rencontre pas tous les jours 60 jeunes de 33 pays différents à la fois, et au même endroit ! (…) Quelque fois on trouvait des choses en commun, l’autre fois on notait que nos modes de vivre sont complètement différents. Mais on avait toujours au moins une chose en commun: la langue française. (…) Il est possible que je ne revois pas tous mes amies de la Génération bilingue, mais ce qu’il me reste pour toujours, c’est des souvenirs. Et c’est quelque chose que je vais jamais oublier. Merci ! »