Parmi  les cents premiers groupes en matière d’innovation mondiale, 12 sont Français!

Pour la deuxième année consécutive, des entreprises françaises sont remarquées pour leur performance dans le domaine de l’innovation. Douze groupes français figurent dans le classement des 100 organisations les plus novatrices dans le monde publié par l’agence de presse, Thomson Reuters, le 7 octobre. La France se classe donc troisième dans le monde après les États-Unis et le Japon. Dans cette liste, 22 groupes européens ont été cités; la France en première avec ces 12 groupes, suivi par la Suisse (4 groupes), l’Allemagne (3 groupes), la Suède (2 groupes) et les Pays-Bas (1 groupe).

Neuf entreprises françaises (Alcatel-Lucent, Arkema, EADS, L’Oréal, Michelin, Saint-Gobain, Thales, Safran et Valeo) et 3 organismes publics français (CEA, CNRS et des Énergies IFP Nouvelles) ont été classés par le groupe de Reuters.

L’étude met donc à l’honneur la politique d’innovation de la France, notamment le crédit d’impôt recherche. « Les pays qui se classent dans les trois premiers sont ceux dont les gouvernements se sont longtemps concentrés sur l’innovation stimulante, notamment par des réductions d’impôt, » explique Dominique Ducay, Directeur de Stratégie IP et de Développement commercial à Reuters.

Le classement de Reuters n’est pas juste basé sur le nombre de brevets, mais aussi sur le pourcentage de brevets acceptés comparé au nombre de brevets déposés, la portée géographique des brevets et leur visibilité.