L’ambassadeur de France en Finlande, Monsieur Serge Mostura, et la directrice de l’Institut français, Madame Jeannette Bougrab, ont été accueillis ce lundi à l’école primaire Vähä-Heikkilä et au collège Topelius de Turku par des élèves enthousiastes de la filière franco-finlandaise et les professeurs.

Créée en 1993, la filière franco-finlandaise de l’école de Vähä-Heikkilä attire aujourd’hui 146 écoliers de 6 à 13 ans. Dans les 6 classes bilingues de l’école primaire, la langue d’enseignement est le français dans toutes les matières. Le français permet donc aux élèves d’atteindre les objectifs d’apprentissage d’autres disciplines. L’école dispose d’une bibliothèque francophone  et accueille des ateliers de BD, ainsi que des spectacles francophones.

Au collège Topelius, la filière se poursuit avec trois classes (une par niveau). Les 60 élèves y reçoivent un enseignement bilingue en mathématiques et physique-chimie, histoire et sciences civiques, mais également en biologie et géographie, arts plastiques, arts ménagers et musique, où un enseignant natif enseigne en binôme avec un enseignant finlandais. Les classes bilingues participent fréquemment à des projets scolaires en partenariat avec des établissements français (échanges scolaires, communication inter-élèves, etc.).

Ces classes bilingues permettent aux élèves de poursuivre leurs études en français. Au cours de leur scolarité, les élèves passent d’ailleurs différents niveaux du DELF (diplômes d’études en langue française, proposés par le ministère de l’Education Nationale français).

Cette filière d’excellence est ouverte à tous et apporte une grande ouverture dans la scolarité des élèves. La filière franco-finlandaise est aussi présente à Tampere, à l’école Aleksanteri et au collège de Pyynikki.

Visite FF Turku 1

La directrice de l’Institut français entourée des élèves de la filière francophone.

Visite FF Turku 2

Une des nombreuses activités réalisées par les écoliers de Turku.

Visite FF Turku 3

L’ambassadeur de France Serge Mostura et la directrice de l’Institut français Jeannette Bougrab
accompagnés par les enseignants et élèves de l’école Vähä-Heikkilä de Turku.