Le bonheur semble une notion hors de portée de la science par excellence. Et pourtant, les chercheurs ont identifié des facteurs génétiques qui comptent pour un tiers dans notre capacité à nous sentir heureux. Dans notre corps, d’autres mécanismes contribuent à ce sentiment de plénitude. Le podcast de France Culture